COUPURE D’EAU GENERALE

 

Les travaux sur le réseaux d’eau de Lussac se poursuivent.

Afin de réaliser le raccordement des abonnés au nouveau réseau d’eau, une COUPURE GÉNÉRALE est nécessaire sur TOUTE la commune.

Lundi 26 octobre

&

Mercredi 28 octobre 

 

DE 7:00 à 17:00

 

Sur ces 2 mêmes jours, la rue du Ruisseau d’argent sera interdite à la circulation. Une déviation sera mise en place sur la société CANASOUT.

Nous sommes désolées  de la gêne occasionnée et nous vous invitons à prendre toutes vos précautions sur les jours concernés.

Les Frelons Asiatiques

ÊTRE EFFICACE DANS LA LUTTE CONTRE LE FRELON ASIATIQUE

 

Il convient de prendre en compte l’ensemble des nids à détruire tant sur le domaine public que privé. Ainsi, la prise en charge des interventions se répartie de la manière suivante :

– Sur le domaine public, n’hésitez pas à nous le faire savoir, aussi nous ferons intervenir dans les meilleurs délais la société anti-nuisible.

– Sur le domaine privé, vous pouvez contacter un professionnel pour qu’il intervienne au plus vite (liste de professionnel se déplacent sur le département disponible ici)

LA SAISONNALITÉ DU FRELON ASIATIQUE :

En février / mars, à la fin de l’hivernage, les jeunes reines partent créer un nouveau nid. Ce nid est appelé « nid primaire ». De la taille d’une orange, ils sont souvent localisés dans des espaces habités par l’Homme, à l’abri du froid (sous une toiture, dans un hangar…).

Ensuite, avant l’été, ils quittent ce nid primaire pour construire un second nid où les arbres seront privilégiés. La taille du nid évolue donc au fil de la saison, pour attendre son apogée en octobre/novembre.

Début décembre, avec l’arrivée du froid, l’activité des nids diminue, et les interventions de destruction deviennent alors inutiles car les reines quittent le nid en hiver. Ce nid ne sera pas recolonisé la saison suivante, la matière du nid se désagrégera au fil du temps.

 

 

GESTION DIFFÉRENCIÉE DES ESPACES VERTS ET ZÉRO PHYTO

L’aménagement des espaces urbains et le fleurissement des villes sont marqués ces dernières années par une évolution des pratiques de gestion.
Ces nouvelles pratiques plus durables, ont pour objectif de transmettre à nos enfants un environnement de qualité, en préservant la biodiversité et les ressources naturelles.

Afin de répondre au mieux à ces nouvelles exigences de gestion a adopté, déjà depuis quelques année, un Plan de Gestion Différenciée des Espaces Publics.

Suite à venir…

ACTIVITÉS SENIORS

On se remet au sport avec Jonathan !

AVIS AUX 55 ANS ET PLUS, VOUS POUVEZ VOUS INSCRIRE AUX ACTIVITÉS PROPOSÉES.

> Reprise des activités sportives, les mardis :
Renforcement musculaire, gym d’entretien

> Reprise des activités, les jeudis :
Marche

À noter :
– Port du masque obligatoire, sauf durant la durée des séances + application des gestes barrières en vigueurs.

Pour tous renseignements vous rapprocher de la mairie

COVID-19 Zone Rouge : Qu’est-ce que ça change

Source (service-Public.fr)

De nombreux départements de la métropole sont classés en zone rouge. Qu’est-ce que cela veut dire ? Quels sont les indicateurs d’une zone à circulation active du virus (ZCA) ? Qui le décide ? Qu’est-ce que ça change en pratique ? Quelles mesures peuvent être prises ? Service-public.fr vous explique.

Quels sont les critères ?

Un département passe en zone rouge ou « zone de circulation active du virus » (ZCA), lorsque son taux d’incidence dépasse 50 nouveaux cas de Covid-19 pour 100 000 habitants en une semaine. Cet indicateur est calculé à partir des résultats des tests PCR.

Cependant, un département avec un taux d’incidence inférieur peut être classé par anticipation en zone rouge si ce taux est en augmentation ou bien s’il est géographiquement proche d’un autre département avec un taux d’incidence élevé.

La décision de passage en ZCA est prise par décret du Premier ministre.

Quelles mesures peuvent-elles être prises ?

Le passage d’un département en zone rouge donne au préfet des pouvoirs renforcés. Il peut prendre des mesures complémentaires sur son territoire pour lutter contre la propagation du virus, notamment :

  • limiter les déplacements à un rayon de 100 km, à un département ou à une ville ;
  • fermer partiellement ou complètement les établissements recevant du public (ERP) non essentiels (par exemple des salles de spectacles, des centres commerciaux, des gymnases, des musées…), des lieux de réunions ou des lieux publics (rues, jardins, parcs, plans d’eau, plages …) ;
  • interdire la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet ;
  • limiter voire interdire des rassemblements.

Ces mesures sont prises en concertation avec les maires et les Agences régionales de santé (ARS) en fonction des données épidémiologiques locales.

Pour connaître les règles à respecter, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre préfecture.

PARTAGEONS LA ROUTE

Un accident est toujours plus grave quand il implique un tracteur. En cette période de vendanges, redoublez de prudence sur les routes !

TRAVAUX DE VOIRIE

Le syndicat de l’eau de l’Est Libournais réalise le remplacement des canalisations d’eau, rue Victor Hugo à Lussac.

L’entreprise CANASOUT réalisera ces travaux entre le lundi 17 août et la fin novembre 2020.

Ils se dérouleront en 4 phases :

  • 1ère phase : rue de Lincent
  • 2ème phase : de la rue Victor Hugo à la rue Alsace Lorraine
  • 3ème phase : fin de la rue Victor Hugo jusqu’au rond-point de la Gendarmerie
  • 4ème phase : cours des Girondins

 

Pendant toute la période des travaux (17 août à fin septembre), la rue Victor Hugo sera interdite à la circulation et aux stationnements :

  • Les habitants de la rue Victor Hugo pourront accéder à leur garage/cour.
  • Les habitants de la cité Clairsienne pourront accéder à leur habitation en passant par la rue Alsace-Lorraine.

Un plan de déviation sera mis en place pour chacune des phases. Ces plans sont affichés en Mairie.

Pour préparer le chantier, des tracés de couleurs en fonction des différents réseaux (Télécom, Gaz , électricité, eau ) ont été identifiés sur la route.
Le ramassage des poubelles par le SMICVAL sera assuré pendant toute cette période.
L’arrêt de bus rue Victor Hugo ne sera pas desservie à partir de la phase 2 et reporté à l’arrêt suivant.
Nous comptons sur votre coopération pour limiter vos déplacements dans les rues concernées, durant la durée des travaux.Vous trouverez en lien l’information aux Lussacais concernant les travaux de voirie ayant lieu du 17 Aout à fin novembre 2020 dans la rue Victor Hugo (centre bourg)

 

Voici les documents indiquant les déviations des différentes phases :

LUSSAC_Victor Hugo_AEP_Déviation-Phase 1

LUSSAC_Victor Hugo_AEP_Déviation-Phase 2

LUSSAC_Victor Hugo_AEP_Déviation-Phase 3

LUSSAC_Victor Hugo_AEP_Déviation-Phase 4

COVID-19

COVID-19

Situation épidémiologique au 2020-09-07

La conduite à tenir pour la population 

 

Depuis le 31 août 2020, le port du masque, pour les personnes de onze ans et plus, dans les zones à forte concentration de personnes des communes de la Gironde est obligatoire (P033-20200831-Autres-Gironde)

 

À compter du lundi 20 juillet, le port du masque grand public est obligatoire dans les lieux publics clos.

Et n’oubliez pas :

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer

  • Contactez rapidement le SAMU Centre 15 en signalant votre voyage
  • Évitez tout contact avec votre entourage, conservez votre masque
  • Ne vous rendez pas directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital

Le numéro vert pour toutes questions non-médicales

Pour aller plus loin, consultez le site de l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Vous pourrez consulter les communiqués de presse, l’évolution de la maladie dans la région et télécharger les documents nécessaires pour tous déplacements.

Cliquez sur ce lien  Site de l’ARS

Autour de Lussac

Partez à la découverte lors de cette jolie balade de Lussac et de ses environs. Son patrimoine néolithique, son église et son château.

Départ : Lussac  Durée : 2h30  13.84 km

TELECHARGER


1  Depuis la place de l’église, prenez à gauche l’avenue Gambetta puis marchez jusqu’au collège.
Le collège sur votre gauche, prenez à gauche direction “Menhir de Picampau”.
Longez les bâtiments du collège et poursuivez tout droit (laissez le château Haut Piquat sur votre droite).
Vous continuez ensuite toujours sur ce chemin (balise jaune/verte).

2  Au bout du chemin tourner à gauche en descendant puis en épingle à droite en suivant les arbres.
Longer ces arbres en continuant droit devant, cessez de suivre le bosquet en empruntant le cheminentre les vignes sur votre droite.
Suivez ensuite ce chemin : tout droit, à gauche, à droite et enfin à gauche pour rejoindre le chemin qui continue tout droit jusqu’à la route D122.

Au croisement tournez à droite et continuez quelques mètres dans cette direction le long de la D122 (attention à la circulation).
Prenez ensuite sur la gauche le chemin menant au Château Bellevue.
Au bout du chemin face au château, tournez à gauche.

Continuez dans cette direction en suivant le chemin goudronné obliquant au bout vers la droite.
Au croisement tournez à droite et continuez sur le chemin jusqu’à rejoindre la D22.
Au Stop traversez la D22 et poursuivez par le chemin en face encore droit devant.
Il vous mènera jusqu’à un croisement avec la D17.

Traversez la route (attention à la circulation), tournez à gauche puis prenez le premier chemin de vigne sur votre droite (suivre “Boucle des celtes/ Lussac”)
Au bout, continuez entre les vignes sur la gauche et poursuivez tout droit.
Au bout tournez à droite et longez les vignes dans cette direction. Ce chemin enherbé tourne sur la gauche, suivez le.
Vous rejoignez un chemin goudronné à droite.
Quittez ce chemin en utilisant la première à gauche (balise verte).
Poursuivez tout droit, jusqu’au bout en face d’une des grilles d’entrée du château La Tour Ségur.

Face à la grille, tournez à gauche et poursuivez sur cette route goudronnée jusqu’au prochain croisement.
Au croisement, tournez à droite (balise verte). Continuez sur ce chemin jusqu’à ce qu’il rejoigne un Stop au croisement de la D122..
Traversez la départementale puis poursuivez toujours sur le chemin en face jusqu’au prochain croisement.

Au croisement, tournez à droite.
Empruntez ensuite la première à droite et poursuivez dans cette direction jusqu’à rejoindre la D21.
Au croisement poursuivez vers la droite (attention à la circulation).
Continuez tout droit puis empruntez le prochain chemin sur votre droite vers château Pichon.

Continuez sur ce chemin en direction de château Pichon, prenez ensuite le premier chemin goudronné à gauche.
Continuez toujours tout droit jusqu’à rejoindre la D122.

A la route, partez vers la droite (attention à la circulation) continuez tout droit puis empruntez la première à gauche.
Continuez tout droit puis empruntez le prochain chemin goudronné à droite.
Traversez la parcelle de vignes en empruntant le chemin de terre sur votre droite.
Tournez au bout à gauche puis empruntez le second chemin de terre que vous trouverez vers la gauche.
Au bout, poursuivez à droite, continuez tout droit longeant le château de Lussac.
Vous rejoignez la D122 et le coeur du village sur votre gauche.

TELECHARGER

Les croix à Lussac

CROIX à LUSSAC

Sur la Commune de LUSSAC, on peut admirer des édifices témoignant du passé historique de la région. L’église, le château de Lussac, le château « La Tour Ségur », sont les éléments patrimoniaux les plus remarquables. Au-delà des demeures conséquentes, des chartreuses, et des moulins à eau, il y a aussi un « petit patrimoine » de vestiges à signaler : mégalithe, moulins à vent, tour, fontaines, lavoirs, puits, croix de pierre … et aussi grottes et carrières souterraines …
L’origine des « Croix » remonte au moyen-âge. Elles étaient placées à une certaine distance du chef-lieu (généralement moins de un kilomètre) sur les voies d’accès et carrefours de chemins. Elles marquaient les limites du périmètre territorial protégé, à l’époque des « sauvetés » et de la trêve seigneuriale et monacale. A l’intérieur de ce périmètre, la « dîme » (impôt de 1/10°) était perçue sur tous les produits, denrées, et marchandises … La « paroisse » de Lussac vivait sous l’autorité de l’Abbaye cistercienne de « Faise », fondée en 1137, se trouvant sur son territoire, ce qui explique le nombre des croix environnantes. Rappelons que la résidence des Abbés commendataires de Faise se trouvait à « La Tour-Ségur ». Lieu où ont vécu en particulier des personnalités célèbres, tels : Joseph et Charles Louis de Secondat de Montesquieu (oncle et frère de l’illustre écrivain), puis Godefroy de Guyonnet de Montbalen, dont les armes à trois perdrix figurent sur le blason de Lussac.
Ces « Croix » , témoins de la ferveur religieuse des siècles passés, sont aussi appelées « Calvaires », en souvenir du « Golgotha », lieu de la crucifixion de Jésus à Jérusalem. Chez nous, ils sont simplifiés, et ne comportent pas les personnages et ornementations des Calvaires de certaines régions, en particulier la Bretagne.
Il était d’usage pour les « Jacquets » (pèlerins de St-Jacques de Compostelle) de marquer un arrêt en ces lieux, pour prier et faire un voeu. Les passants, qui ne s’arrêtaient pas, se signaient (signe de croix) ou disaient une courte prière (oraison jaculatoire).
On retrouve bien ces limites territoriales à l’extérieur du Bourg de Lussac, et l’emplacement des « croix dîmiaires », aux « Adams » (vers Montagne), à « Blanchon » (vers Puisseguin), à « Péroli » (vers Coutras) … Le nom de ce dernier carrefour viendrait de « pilori », en raison d’un « gibet » qui s’y trouvait. Lieu d’exécution des sentences (croix de justice), c’est à la fourche patibulaire (potence) que l’on pendait les brigands qui s’attaquaient aux pèlerins « coquillards » et aux voyageurs …
Outre les Croix « dîmiaires » précitées, restaurées au fil des siècles, on voit aussi au « Lyonnat », une magnifique Croix « hosannière » (du mot hébreu « hosanna » = louange) comportant un imposant socle galbé du XVI° siècle, avec un fût élancé, et des bras ouvragés. La Croix de « Gonnat », plus sobre, peu éloignée de la précédente pourrait être une Croix
« d’oraison » où les pèlerins déposaient leurs intentions de prières. Il en est de même de la Croix de « Chouteau » proche des deux autres.
Ces Croix marquaient aussi des tènements (terre ou « mayne » tenus moyennant une redevance) des Abbés de « Faise » et des seigneurs voisins.
Malgré les ravages et destructions successives de la guerre de cent ans, des guerres de religion, de la fronde, et de la révolution … ces Croix ont été maintenues et rétablies.
L’appellation « Croix de Mission » , donnée couramment à des Croix de carrefours, est souvent employée faussement. Elle s’applique seulement aux Croix édifiées à l’occasion d’une « Mission » organisée dans la paroisse. Tel est le cas de la Croix de « Normand » (qui a peut-être remplacé une ancienne Croix « dîmiaire »). Les « Missions » étaient organisées dans les paroisses par le clergé, en période post-révolutionnaire, aux XIX° et XX° siècles, et jusque dans les années 1950, dans le but de rallumer la foi des chrétiens. Elles étaient prêchées et animées par des religieux (dominicains, franciscains, ou autres …), sur une durée généralement de deux semaines, et constituaient un temps fort de spiritualité. Le programme était dense : messes quotidiennes, vêpres et cérémonies chantées, adoration du saint-sacrement, prières de repentir, sermons, processions, distributions d’objets pieux, collecte pour restaurer ou ériger un monument… On voit encore, dans le bourg de Lussac, sur le linteau de portes de certaines maisons, une petite croix de métal rouillé, avec médaillon du sacré-coeur, apposée lors d’une dernière « Mission ».
Les Croix étaient aussi des lieux de processions, lors des manifestations de la « Fête-Dieu », ou des « Rogations », pour la bénédiction des cultures. On déposait l’ostensoir, des cierges et des fleurs sur les gradins du socle de pierre formant un autel.
Il est à noter que Lussac ne comporte pas de « Croix de Cimetière » monumentale (en dehors des croix tombales). Ce qui peut s’expliquer en raison du transfert datant de 1824 : l’ancien cimetière était étalé devant l’église sur la Place actuelle, et peut-être l’ancienne croix a-t-elle été brisée lors de ce déplacement.

 

normand

Croix de Normand

Croix en pierre de taille sculptée posée sur un socle surélevé d’un escalier de 2 marches.

Dimensions approximatives

Longueur : 0.5m
Largeur : 0.5m
Hauteur : 3m

peyroli

Croix de Peyrolie

Croix de carrefour dont le socle en pierre de taille est divisé en deux parties : trois rangées de pierres de taille puis un important bloc de pierre carré de cinquante centimètres de hauteur. Un fût de un mètre de haut environ supporte une croix en fer forgé.

Dimensions approximatives :

Longueur : 1m
Largeur : 1m
Hauteur : 3m

adams

Croix des Adams

Un bloc de pierre constitue le socle carrésur lequel repose une croix en pierre dont la base du fût est travaillée. Les extrémités de la croix sont sculptées ainsi que le centre de la croix ou l’on distingue un ostensoir.

Dimensions approximatives :

Longueur : 1.2m
Largeur : 1.2m
Hauteur : 3m

blanchon

Croix de Blanchon

Croix en pierre de taille constituée d’un socle carré d’environ soixante dix centimètres de hauteur, d’un fût et d’une croix en pierre.

Dimensions approximatives

Longueur : 1m
Largeur : 1m
Hauteur : 3m

lyonnat

Croix de Lyonnat

Croix de mission qui repose sur un socle travaillé en forme de pot de fleur. Fût d’environ un mètre de haut sur lequel se trouve la croix. L’ensemble est élancé. Sur le socle qui repose sur une murette en moellons, une inscription gravée en latin est pratiquement illisible.

Dimensions approximatives :

Longueur : 1m
Largeur : 1m
Hauteur : 3m

gonnat

Croix de Gonat

Piédestal octogonal en pierre de taille assorti d’une corniche sur lequel repose une croix en béton.

Dimensions approximatives :

Longueur : 0.5m
Largeur : 0.5m
Hauteur : 1.6m

chouteau

Croix de Chouteau

Croix de mission située à la limite des communes de Lussac et de Petit Palais, au lieu-dit Chouteau, à l’intersection de la départementale D21 et de la voie communale allant vers Pichon. Croix en pierre constituée d’un socle avec dé et corniche de 1m de haut environ et 0.9 de côté, hauteur totale à 2.3m.

Louis Charrié
Membre de l’Association Historique de Puynormand
Lussac – Septembre 2008